LES STATUTS ET LA CHARTE DU GEVIL